Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Les dérapages du Maroc constituent une réelle menace pour la stabilité régionale

Publié par Hassan Le sahraoui sur 16 Avril 2016, 01:52am

Catégories : #lesaharaoccidental

Oxfam : «Les dérapages du Maroc constituent une réelle menace pour la stabilité régionale»

Juan Alberto Fuentes, ancien ministre des Finances du Guatemala et président international d'Oxfam. D. R.

Les graves dérapages des autorités marocaines sur le dossier du Sahara Occidental ont fait réagir l’organisation caritative internationale Oxfam, qui a exprimé dans un communiqué rendu public ce mardi, à partir de son siège à Londres, sa profonde préoccupation concernant les récents agissements du Makhzen, qui «pourraient exacerber les tensions au Sahara Occidental». Oxfam n’exclut pas le déclenchement d’un conflit armé, conséquence de l’escalade voulue par Rabat. L’expulsion par le Maroc de 73 membres de la force onusienne de maintien de la paix, basés dans la zone de Dakhla, constitue, selon les termes du communiqué d’Oxfam, une «déclaration de guerre» aux membres de la communauté internationale, impliquée dans les efforts de paix en vue d’un règlement politique de la question du Sahara Occidental, conformément aux recommandations de l’instance onusienne. L’organisation caritative internationale, très impliquée dans le volet humanitaire dans les camps des réfugiés sahraouis, interpelle les membres de la communauté internationale pour veiller au respect par le Maroc des dispositions du mandat des Nations unies de maintien de la paix au Sahara Occidental. Oxfram insiste sur la nécessité d’une reprise immédiate du processus de négociations pour parvenir à un règlement juste et équitable de la question du Sahara Occidental, qui repose fondamentalement, sur le droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination. «Abandonner les négociations et le processus onusien de maintien de la paix renforce le risque d’un embrasement généralisé dans la région, et prolonge inutilement le conflit», a averti un responsable du programme d’Oxfam dans les camps des réfugiés sahraouis, soulignant que «personne ne devrait vivre quatre décennies – presque trois générations – en tant que réfugié». Selon ce même responsable, relancer le processus de négociations «est urgent et essentiel» pour la stabilité de la région, et «représente aujourd’hui le meilleur moyen pour éviter toute escalade du conflit». Les conditions de vie dans les camps de réfugiés sahraouis, faut-il le rappeler, sont extrêmement difficiles, particulièrement après les dernières inondations dévastatrices de fin 2015. En dépit des besoins croissants, l’aide humanitaire internationale pour les réfugiés sahraouis a chuté de 30% depuis 2012. Pour Oxfam, «la jeunesse sahraouie qui n’a connu que la vie de réfugié doit pouvoir vivre dignement». Oxfam International est une confédération composée de 17 organisations indépendantes qui agissent «contre les injustices et la pauvreté». Elle a été fondée par Cecil Jackson-Cole. De Londres, Boudjemaa Selimia

Nous sommes sociaux !