Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


C’est une bataille diplomatique d’importance que vient de remporter le Front Polisario

Publié par Hassane Le sahraoui sur 29 Août 2008, 03:06am

Catégories : #lesaharaoccidental

Sahara occidental : Ban Ki-moon met fin aux fonctions de Peter Van Walsum en tant qu’envoyé spécial de l’ONU


C’est une bataille diplomatique d’importance que vient de remporter le Front Polisario dans son conflit avec l’occupant marocain. Le Secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a décidé de ne pas prolonger le mandat de son envoyé spécial pour le Sahara occidental, Peter Van Walsum, selon des informations du quotidien espagnol El-Païs daté d’aujourd’hui. La nouvelle a été confirmée par M. Van Walsum en personne, dans une tribune, sous la forme d’un testament politique, publiée par El-Païs.

Le mandat de Peter Van Walsum a expiré officiellement le 21 août. Mais le Front Polisario s’était fermement opposé à sa reconduite, menaçant de mettre fin aux négociations avec le Maroc. Le représentant du peuple sahraoui reproche à M. Van Walsum d’avoir pris position en faveur des Marocains, en déclarant que l'indépendance du Sahara occidental était une « option irréaliste ». Une position qui va à l’encontre de celles exprimées par le Secrétaire général de l’ONU et le Conseil de sécurité.

«Nous soutenons le principe des négociations avec le Maroc, et le Front Polisario a donné son accord pour se rendre au 5e round à New-York, mais sans la participation de M. Van Walsum», avait averti, dès 29 juillet, Taleb Omar, membre de la direction du Front Polisario.

Pour sa part, dans une lettre adressée le 4 août dernier à Ban Ki-moon, le président sahraoui Mohamed Abdelaziz a fait part « de la stupéfaction et de la désapprobation (du Front Polisario) à la suite de la déclaration faite, en avril dernier, par Mr Peter van Walsum, devant le Conseil de sécurité qui se démarque de manière radicale et inacceptable de la position traditionnelle des Nations unies sur ce problème de décolonisation et partant de la légalité internationale telle que consacrée par l’ensemble des résolutions pertinentes des Nations Unies ». Autrement dit, M. Abdelaziz demandait le départ de Van Walsum.

Le départ de Peter Van Walsum devrait ouvrir la voie à une reprise des négociations entre le Maroc et le Front Polisario sur l'avenir du Sahara occidental, avec la tenue d’un 5ème round à Manhasset, près de New York. Mais le soutien inconditionnel affiché par les grandes puissances, notamment la France et les Etats-Unis, pour le Maroc, demeure en réalité le principal obstacle sur la voie d’une solution équitable au conflit .

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !