Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


des militants sahraouis violemment empêchés de rencontrer la délégation du Parlement européen

Publié par Hassan Le sahraoui sur 1 Février 2009, 01:35am

Catégories : #lesaharaoccidental

Les forces marocaines d'occupation ont empêché mardi des dizaines de Sahraouis, dont des défenseurs des droits de l'homme, d'accéder à la résidence de la délégation ad hoc du Parlement européen. Cette dernière séjournait depuis mardi dernier à El-Ayoun, capitale du Sahara occidental occupé, pour enquêter sur place sur la situation des droits de l'Homme. Selon l'agence de presse sahraouie SPS qui cite des sources judiciaires sur place, « les patrouilles des services de sécurité et des agents de renseignement déguisés en civil ont violemment réprimé les Sahraouis qui souhaitaient rencontrer la mission européenne ». La même source ajoute que les forces marocaines ont procédé à l'arrestation de plusieurs personnes, afin d'empêcher tout rassemblement populaire devant la résidence de cette mission. Les forces d'occupation marocaines ont procédé à ces arrestations après avoir réprimé une manifestation pacifique réclamant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination. Un des militants des droits de l'homme, Oulad Cheikh Al Mahjoub, a été grièvement blessé alors qu'il se dirigeait en compagnie de ses compatriotes vers la résidence de mission européenne. Déjà la veille de l'arrivée de la délégation de parlementaires européens, les autorités marocaines avaient procédé au déploiement de points de surveillance sur les voies menant, de et vers la ville d'El Ayoun, notamment vers Tantan (sud du Maroc) et la ville de Smara (Sahara Occidental). Des centaines de personnes, ajoute SPS, ont été empêchées de se rendre depuis ces villes vers la capitale, El Ayoun. Enfin, selon la même source, les services de sécurité marocains ont même procédé à l'enlèvement de jeunes sahraouis, dont un ex-prisonnier politique. Ces derniers ont été soumis à l'interrogatoire sous la torture sur l'agenda de la délégation européenne au Sahara occidental, ajoute la même source.TSA

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !