Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Alors que l’émissaire onusien poursuit sa visite dans la région Le Front Polisario accuse Paris de sabotage

Publié par Hassan Le sahraoui sur 23 Février 2009, 14:25pm

Catégories : #lesaharaoccidental

 Saisissant l’opportunité de la première tournée dans la région du nouvel envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies, l’Américain Christopher Ross, Paris, par la voix du porte-parole de son ministère des Affaires étrangères Eric Chevallier, a renouvelé son soutien aux thèses marocaines en affirmant : “Nous considérons (...) que le plan d'autonomie présenté par le Maroc en avril 2007 est une base de négociation pour aboutir à une solution négociée raisonnable entre les parties dans le cadre des Nations unies.” La même source avait indiqué que la tournée de l’émissaire américain dans la région “est importante pour permettre aux parties de reprendre leur dialogue et d'avancer vers une solution politique négociée qui permette également l'émergence d'un ensemble maghrébin dynamique et prospère profitable à tous les pays de la région”. Cette prise de position a été dénoncée par le membre du secrétariat national du Front Polisario, et coordinateur avec la Minurso, M’hamed Khadad, qui a estimé que les déclarations du porte-parole du gouvernement français, à la veille de la visite de Ross, sont, “un encouragement déplorable et condamnable à l’intransigeance marocaine”. Le diplomate sahraoui assènera qu’“elles constituent aussi une intromission inacceptable et un sabotage des efforts de l’envoyé personnel visant à amener les parties, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité, à négocier dans le but d’aboutir à une solution qui garantit le droit à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental”. Ceci étant, pour le Front Polisario, la tournée que vient de commencer l’ambassadeur Christopher Ross, en tant que nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara occidental, représente une opportunité pour relancer le processus de décolonisation du dernier territoire sous le joug colonial en Afrique et partant l’avènement d’une paix juste et durable dans la région sur la base des résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité. Dans une déclaration, le représentant sahraoui au sein de la Minurso a souligné qu’“il est patent que l’expression par le peuple sahraoui de son choix quant à son devenir, à travers un référendum d’autodétermination libre et régulier, constitue le moyen démocratique et la seule voie légale pour mettre un terme au conflit maroco-sahraoui”. M’hamed Khadad précisera que l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies peut compter sur la coopération et l’aide du Front Polisario, tout en lançant un appel à la communauté internationale à “tout faire pour que les efforts de paix de l’ONU en cours ne connaissent pas le sort des précédents qui ont été contrariés et sapés par le Maroc”. Par ailleurs, reçu vendredi soir au terme de son séjour au Maroc par le roi Mohammed VI, Christopher Ross a déclaré : “La mission que le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon m'a confiée est extrêmement importante pour l'avenir de l'Afrique du Nord”, sans oublier d’ajouter qu'il ne ménagera aucun effort pour parvenir à un règlement du dossier du Sahara occidental dans “un esprit de franchise, de sagesse, de confiance et de respect”. De Rabat, Ross a gagné hier les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf pour des discussions avec le secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz.
Merzak Tigrine

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !