Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Les non-alignés réaffirment leur soutien au droit à l’autodétermination

Publié par Hassane A sur 17 Septembre 2006, 02:43am

Catégories : #lesaharaoccidental

 

En dépit de l’offensive de la diplomatie marocaine à La Havane dans l’espoir de faire évacuer la question sahraouie de l’ordre du jour du Sommet des non-alignés, le comité des experts soumet aux chefs d’État une résolution réitérant le droit des Sahraouis à l’autodétermination.

Mohamed Benaïssa, le ministre marocain des Affaires étrangères, et la délégation l’accompagnant ont vainement tenté d’empêcher le comité des hauts fonctionnaires des pays membres du Mouvement des non-alignés de soumettre au sommet un projet de résolution réaffirmant le droit du peuple sahraoui à exercer son droit à l’autodétermination. Réunis pendant deux jours, les experts ont adopté un texte qui stipule que “les chefs d’État et de gouvernement réaffirment leur soutien à une solution politique mutuellement acceptable qui garantisse l’exercice par le peuple du Sahara occidental de son droit à l’autodétermination”. Cette résolution fait référence aux résolutions de l’Assemblée générale et du Conseil de sécurité de l’ONU concernant le conflit du Sahara occidental. Elle s’appuie particulièrement sur la résolution 60/114 adoptée par l’Assemblée générale de l’Onu en décembre 2005, dans laquelle il est souligné le soutien du Conseil de sécurité de l’Onu au plan de paix pour l’autodétermination du peuple sahraoui, élaboré par M. James Baker, ancien envoyé personnel du secrétaire général de l’Onu au Sahara occidental, en tant que “solution politique optimale”.
Pour rappel, ce plan de paix, connu sous le nom de “Plan Baker”, prévoit la tenue d’un référendum d’autodétermination au Sahara occidental après une période transitoire de cinq ans au maximum. Il a été accepté par le Front Polisario mais rejeté par le Maroc, qui est revenu sur ses engagements ultérieurs où il avait accepté la tenue du référendum.
La résolution du Mouvement des non-alignés rappelle la responsabilité des Nations unies envers le peuple sahraoui. M. Mohamed Ould Salek, le chef de la diplomatie de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), a déclaré à l’agence de presse algérienne dans la capitale cubaine : “Il s’agit d’une nouvelle et grande victoire pour le peuple sahraoui dans sa lutte pour recouvrer ses droits.” Des membres d’autres délégations ont insisté sur le fait que le mouvement des non-alignés “a démontré, une fois de plus, que la question du Sahara occidental constitue un problème de décolonisation qui met en jeu un principe fondateur du Mouvement des pays non-alignés, à savoir l’autodétermination”. Par ailleurs, une délégation du Parlement européen (PE), chargée d’enquêter sur les violations des droits de l’Homme au Sahara occidental, perpétrées par le Maroc, a entamé hier uns visite dans les camps de réfugiés sahraouis, selon l’agence de presse sahraouie SPS. Dirigée par M. Joanis Kasoulides, membre PE et ancien ministre des Affaires étrangères de Chypre, cette délégation comprend sept eurodéputés, représentant les différents groupes parlementaires de cette instance. Il y a lieu de rappeler que le Parlement européen avait en octobre 2005 adopté une résolution condamnant les violations des droits de l’Homme au Sahara occidental et appelé à l’organisation d’un référendum d’autodétermination du peuple sahraoui.  
K. ABDELKAMEL/Agences

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !