Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Vote de la commission de l’ONU pour l’autodétermination des sahraouis

Publié par Hassane A sur 14 Octobre 2006, 02:07am

Catégories : #lesaharaoccidental

Vote de la commission de l’ONU pour l’autodétermination des sahraouis
Alger : “Un nouveau pas dans la décolonisation du Sahara occidental”

L’Algérie escompte un surcroît de mobilisation et d’efforts de la part de tous les organes compétents de l’ONU, et en particulier du conseil de sécurité pour assumer pleinement leurs responsabilités, envers le peuple du Sahara occidental.

Une belle victoire pour le Sahara occidental. Un cuisant échec pour le royaume chérifien. La commission de décolonisation de l’Assemblée générale des Nations unies a adopté hier une résolution réaffirmant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Le vote a été unanime. 76 voix pour. Aucune voix contre. L’Algérie, qui a accueilli avec une profonde satisfaction l’adoption d’une nouvelle résolution sur la question du Sahara occidental, a affirmé hier par le biais du porte-parole du ministère des affaires étrangères que “cette résolution constitue un nouveau témoignage, un de plus, de la rectitude de la position de la communauté internationale à l’égard du parachèvement de la décolonisation du Sahara occidental”.
Pour l’Algérie, cette résolution qui ne fait que réaffirmer et confirmer la justesse du combat des Sahraouis pour leur indépendance revêt un triple mérite. En effet, au-delà de la réaffirmation de la validité du plan Baker, c’est le soutien franc apporté par la communauté internationale à ce conflit qui relève d’un cas de décolonisation. “Adoptée au titre et en application de la résolution n°1514 (xv) portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, cette résolution, qui a bénéficié d’une majorité politiquement significative, a le triple mérite de réaffirmer le droit naturel du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination, de réitérer la validité du plan de règlement accepté depuis 1991 par le Maroc et le front Polisario et approuvé par le conseil de sécurité des nations unies, et de souligner le soutien de la communauté internationale recueilli par le plan Baker que le conseil de sécurité a unanimement entériné en tant que solution politique optimale du conflit du Sahara occidental”, souligne le communiqué du MAE.
Le porte-parole du MAE précise par conséquent que “le secrétaire général des nations unies et son envoyé personnel sont mandatés, dans ce contexte, pour déployer leurs activités en direction des deux parties au conflit qui sont appelées à coopérer avec eux dans l’accomplissement de leur mission”.  En évoquant, l’action de l’organisation des nations unies en matière de décolonisation, face aux reniements de ses engagements par la puissance d’occupation illégale et à ses manœuvres récurrentes, le porte-parole du MAE relève que “la commission a ainsi clairement réaffirmé les prescriptions de la légalité internationale pour une solution juste et durable de la question du Sahara occidental qui consacrent le primat de la volonté librement exprimée du peuple sahraoui sur toute autre considération, à l’instar de celle de tous les peuples des “territoires non-autonomes” au sens de la Charte des nations unies”.
L’Algérie se dit également satisfaite que  “dans le même temps, la commission a vu se manifester en son sein une ferme adhésion des états membres à l’existence de crédibilité de l’action des nations unies dans la protection et la promotion du droit du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination en tant que droit fondamental dont la violation persistante est génératrice de violations en chaîne des droits de l’homme dans le territoire occupé du Sahara occidental”. “Les délibérations de la commission et les circonstances de l’adoption de la résolution ont, à cet égard, marqué un sursaut bienvenu de la conscience collective des nations unies, dans le prolongement du rapport accablant que le haut-Commissariat des nations unies pour les droits de l’homme a établi sur les pratiques marocaines dans le territoire sahraoui occupé”, conclut le porte-parole.

76 voix pour et aucune contre
n La 4e Commission de décolonisation de l’Assemblée générale de l’ONU a adopté hier par 76 voix pour et aucune contre une résolution réaffirmant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. Adoptée au titre et en application de la résolution n°1514 portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux, cette résolution, qui a bénéficié d’une majorité politiquement significative, réaffirme le droit naturel du peuple du Sahara occidental à l’autodétermination et réitère la validité du plan de règlement accepté depuis 1991 par le Maroc et le Front Polisario et approuvé par le Conseil de sécurité des Nations unies. Elle souligne également le soutien de la communauté internationale recueilli par le Plan Baker que le Conseil de sécurité a unanimement entériné en tant que solution politique optimale du conflit du Sahara occidental.
S. T.

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !