Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Les Sahraouis restent attachés au référendum

Publié par Hassane Le sahraoui sur 9 Mars 2007, 23:40pm

Catégories : #lesaharaoccidental

Le Président Abdelaziz s’entretient à New York avec le Secrétaire général de l’ONU
Les Sahraouis restent attachés au référendum

À l’approche de la réunion du Conseil de sécurité, qui sera consacrée le 20 avril prochain au conflit de décolonisation du Sahara occidental, le président sahraoui a rencontré jeudi dernier Ban Ki-moon, auquel il a réitéré l’attachement de son peuple à la mise en œuvre des résolutions onusiennes.

En sa qualité de président de la République arabe sahraouie démocratique (Rasd) et secrétaire général du Front Polisario, M. Mohamed Abdelaziz, s’est entretenu, jeudi dernier, au siège des Nations unies, à New York, avec le nouveau secrétaire général, Ban Ki-moon, avec lequel il a abordé “avec profondeur l’histoire, le moment actuel et les perspectives du processus de paix au Sahara occidental”, selon une source proche de la délégation sahraouie.
Cette dernière a indiqué que “le président Abdelaziz et le secrétaire général, Ban Ki-moon, accompagnés de leurs collaborateurs, se sont rencontrés pendant près de quarante-cinq minutes pour évoquer le dossier sahraoui”. Saisissant cette occasion, le chef de l’État sahraoui a souligné l’attachement du peuple sahraoui et du Front Polisario à la solution déjà élaborée par les Nations unies et dont la dernière élaboration, en 2003, a été faite par l’ancien secrétaire d’État américain, James Baker. “Le Front Polisario reste attaché à la proposition des Nations unies ainsi qu’à la solution proposée et aux principes de base sur lesquels elle a été élaborée, à savoir le référendum d’autodétermination au Sahara occidental”, a notamment rappelé le président sahraoui au secrétaire général des Nations unies.
Mettant l’ONU devant ses responsabilités, la délégation sahraouie a fait valoir que toute autre approche ou toute autre proposition de solution contraire aux principes d’autodétermination est d’emblée rejetée par le peuple sahraoui.
Elle ne peut d’aucune manière être prise en considération par les Nations unies, en remplacement des cadres et solutions déjà entérinés par la communauté internationale pour une question de décolonisation que constitue encore le problème du Sahara occidental.
La question de la violation des droits de l’homme au Sahara occidental par les forces d’occupation marocaines a également été abordée par le président sahraoui, qui a insisté auprès du secrétaire général de l’Organisation internationale sur l’application des recommandations faites par le Haut-Commissaire de l’ONU pour les droits de l’homme, Louise Arbour, dans son rapport spécial sur le Sahara occidental d’octobre 2006. Pour rappel, dans son rapport transmis aux Nations unies, Mme Arbour reconnaît qu’il y a violation des droits de l’homme par le Maroc dans la territoires sahraouis occupés et que la cause primaire de ces violations est due à la non-application du droit à l’autodétermination. Prenant en considération la position du Front Polisario, Ban Ki-moon a promis de les transmettre au Conseil de sécurité au mois d’avril lorsqu’il lui présentera son prochain rapport sur la situation au Sahara occidental. La présentation de ce rapport est attendue pour le 20 avril prochain, lors d’une réunion, où le Conseil de sécurité aura à se prononcer sur la prorogation du mandat de la Minurso.
Enfin, le président de la Rasd a invité M. Ban Ki-moon à effectuer une visite dans la région, “invitation que le secrétaire général de l’ONU a promis de prendre en considération”, a affirmé un membre de la délégation sahraouie.
 
K. ABDELKAMEL

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !