Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Rejet de toute solution n’incluant pas le droit à l’autodétermination

Publié par Hassane Le sahraoui sur 11 Novembre 2007, 23:26pm

Catégories : #lesaharaoccidental

Rejet de toute solution n’incluant pas le droit à l’autodétermination
Le Front Polisario répond à Mohammed VI

Que faut-il attendre du troisième round des négociations entre le Maroc et les Sahraouis, lorsque le souverain alaouite ne veut entendre parler de rien d’autre que de l’autonomie et que le Front Polisario rejette toute solution ne prenant pas en compte son droit à l’autodétermination, tel que stipulé par les résolutions 1754 et 1783 du Conseil de sécurité ?

à l’issue d’une session extraordinaire sous la direction du président de la République arabe sahraouie démocratique, Mohamed Abdelaziz, le Front Polisario a réaffirmé que le peuple sahraoui n'acceptera aucune solution qui n'inclut pas son droit à l'autodétermination et qui n'appréhende pas le conflit comme un problème de décolonisation. En effet, répondant au dernier discours de Mohammed VI dans lequel il annonçait que “le Maroc et son peuple n’acceptera aucune solution autre que l’autonomie”, le Front Polisario souligne dans le communiqué sanctionnant les travaux de la session extraordinaire de son secrétariat national, en préparation du 12e congrès, que “le peuple sahraoui n'acceptera aucune solution qui n'appréhende pas le conflit comme un problème de décolonisation avec la nécessité de lui permettre d'exercer son droit à l'autodétermination et à l'indépendance”.
Si l’on se fie à ces deux prises de position diamétralement opposées, il ne faut pas s’attendre à des avancées dans les discussions que doivent reprendre les deux parties prochainement sous l’égide des Nations unies. C’est dire que la tâche des médiateurs onusiens ne s’annonce guère de tout repos.
Par ailleurs, le Front Polisario saisira l’occasion pour saluer et rendre hommage au juge espagnol Baltazar Garzon pour “les poursuites judiciaires engagées à l'encontre des responsables marocains qui ont commis des crimes contre l'humanité envers des citoyens sahraouis depuis l'invasion militaire marocaine du Sahara occidental, le 31 octobre 1975”. Quant à la situation interne, le secrétariat a salué “la résistance du peuple sahraoui dans l'exil et dans les territoires libérés, ainsi que la résistance des combattants de l'armée sahraouie de libération sur les premières lignes” et “leur disponibilité pour le parachèvement de la libération des parties spoliées du territoire sahraoui”.
Dans la foulée, cet organe du Front Polisario a adressé un appel au peuple sahraoui dans le but de “resserrer les rangs pour consolider l'unité nationale sous la direction du Front Polisario, multiplier les formes d'action militante nationale, soutenir la résistance pacifique et courageuse concrétisée par l'Intifada pour l'indépendance et mettre en place les conditions de la réussite du 12e congrès du Front, en en faisant une étape de lutte décisive dans la bataille nationale pour la liberté, la dignité et l'indépendance”. Concernant les territoires occupés et les universités marocaines, la plus haute instance du Front Polisario a “salué la lutte des enfants de l'Intifada pour l'indépendance”, tout en exprimant “la considération du peuple sahraoui pour les énormes sacrifices consentis par les enfants de l'Intifada”.
Enfin, le communiqué met en exergue la satisfaction du secrétariat national “pour le succès de la 33e conférence de solidarité avec le peuple sahraoui tenue du 18 au 20 octobre à Rome (Italie) qui a regroupé des centaines de sympathisants avec la lutte du peuple sahraoui de tous les continents”.
K. ABDELKAMEL

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !