Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


La République sahraouie exerce sa souveraineté à Tifariti (officiel)

Publié par Hassane Le sahraoui sur 26 Décembre 2007, 20:28pm

Catégories : #lesaharaoccidental

La République sahraouie exerce sa souveraineté à Tifariti (officiel)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

07/12/2007(SPS)
La République Sahraouie (RASD) "exerce sa souveraineté sur toute parcelle libérée de son pays légalement et il est chez lui à TIFARITI", a indiqué le Front POLISARIO,dans un communiqué, en réponse à une campagne "menée tambour battant par lenvahisseur marocain" contre la tenue du 12ème congrès du Polisario dans cette localité, prévu du 14 au 18 décembre 2007.

"Le peuple sahraoui exerce sa souveraineté sur toute parcelle libérée de son pays légalement et il est chez lui à TIFARITI. C’est dire l’inanité de la propagande mensongère marocaine, qui vise à semer la confusion, et berner comme de coutume l’opinion internationale",a indiqué le communiqué publié vendredi, dont une copie est parvenu à SPS.

"Cette stratégie de tension, de confusion ne saurait cacher les crimes et les méfaits dont est coupable le régime d’occupation marocain au Sahara Occidental", a notamment souligné le communiqué du Front POLISARIO, que nous publions ci-après dans son intégralité:

"Le XII congres du Front POLISARIO se tiendra à Tifariti dans les territoires libérés de la RASD. Les Nations Unies y sont présentes, à travers la MINURSO (Mission des Nations Unies pour l’organisation du Referendum au Sahara Occidental) depuis le 6 septembre 1991 date de la proclamation du cessez-le feu au Sahara Occidental. Tifariti est sous administration nationale sahraouie depuis sa libération des mains des forces d’invasion marocaines qui ont semé destruction et désolation. Cela confère le caractère de ville martyr à cette la "Guernica" du Sahara Occidental.

Tifariti est aussi une ville symbole, qui abonde de faits et d’Histoire pour avoir abrité des événements mémorables qui font honneur au combat de libération du peuple sahraoui.

C’est en effet à TIFARIIT qu’ont été organisées les assises du XIème Congrès du Front POLISARIO et la Conférence Internationale de Solidarité avec le peuple sahraoui. C’est à TIFARIITI également qu’a été commémoré le XXX ème anniversaire de la RASD, et où a été mise en application l’acte combien courageux de destruction de stocks de mines en tout genre; un acte par lequel les autorités sahraouies ont signifié au monde leur volonté inébranlable de voir le territoire du Sahara Occidental libre de l’occupation, mais aussi des millions de mines anti-personnels souvent semées aveuglément par les forces d’occupation marocaine au Sahara Occidental pour propager la mort, la terreur et la désolation. Extirper ce danger en même temps que le mur de la honte érigé par les forces d’occupation demeure une priorité dans le combat libérateur que mène le peuple sahraoui pour l’autodétermination et la liberté.

La ville de TIFARITI, qui a été choisi comme siège provisoire du Conseil National Sahraoui (Parlement), bénéficie d’un programme de développement, de réhabilitation et de reconstruction soutenu, depuis sa libération. Un grand hôpital, un plan d’habitat ambitieux, des infrastructures de base, y ont vu le jour ces dernières années.

Tout cela atteste de la maîtrise des territoires libérés, et de la détermination du peuple sahraoui à résister à la politique d’annexion, d’occupation par la force, bref à la guerre que lui mène l’envahisseur marocain depuis plus de trois décennies.

Le peuple sahraoui exerce sa souveraineté sur toute parcelle libérée de son pays légalement et il est chez lui à TIFARITI. C’est dire l’inanité de la propagande mensongère marocaine, qui vise à semer la confusion, et berner comme de coutume l’opinion internationale. Cette stratégie de tension et de confusion ne saurait cacher les crimes et les méfaits dont est coupable le régime d’occupation marocain au Sahara Occidental.

- C’est en effet le Maroc qui a bloqué la tenue du référendum d’autodétermination que devrait organiser la MINURSO ce qui justifie par ailleurs la présence depuis le 6 septembre 1991, de celle-ci sur le territoire du Sahara Occidental.

- C’est le Maroc qui a érigé le "mur", qualifié à juste titre de Mur de la Honte, balafrant le Sahara Occidental, qui constitue un grand obstacle physique devant la paix. Semé de millions de mines, d’engins de destruction de tous genres, ce mur est comptable de la mort de plusieurs vies innocentes, responsable d’innombrables dommages écologiques et autres.

- Cette campagne, pour s’opposer à la tenue par le Front POLISARIO de son 12ème Congrès à TIFARITI, menée tambour battant par l’envahisseur marocain vise à faire diversion, lorsqu’il s’agit du pillage systématique, du bradage éhonté des richesses et des ressources naturelles dont regorge le Sahara Occidental.

- Les agissements du Maroc décèlent une volonté non démentie des autorités marocaines de continuer à faire obstacle au processus de paix. Elles qui s’emploient à torpiller le processus de négociations directes. Deux rounds de ces négociations n’ont pu aboutir. Et pour cause l’attitude d’obstruction délibérée adoptée par le Maroc, qui cherche en clair, à dévier ces pourparlers de leur finalité logique, l’autodétermination du peuple sahraoui consigné dans les résolutions 1754 et 1783, pour leur imprimer un contour et un contenu aux antipodes du droit et de la légalité internationale, et tenter ainsi à faire faux bond à la communauté internationale.

Tout ce tapage médiatique, cette propagande effrénée cache mal les desseins de l’occupant, et soulève questions et interrogations.

Que escompte le Maroc de sa campagne dénigrante? De quelle danger pourrait être porteuse celle-ci? N’est ce pas là le prélude à une opération de basse manœuvre qui viserait les populations civiles des territoires occupés victimes d’une répression systématiques perpétuée par les autorités marocaines, qui essayent de briser leur élan militant, entamer leur enthousiasme pour le XII congrès du Front POLISARIO. Ces populations n’ont cessé depuis l’annonce de la tenue du congrès à TIFARITI de saluer l’événement, de multiplier les actes de résistance pacifiques; soutenant à leur manière cet événement marquant de la lutte de leur peuple.

Un autre objectif recherché de cette campagne éhontée marocaine est une tentative de dissuasion à l’adresse des participants qui viendront nombreux d’Afrique, d’Asie, d’Europe, pour exprimer leur solidarité indéfectible avec la juste lutte du peuple sahraoui. Donc il s’agit pour le Maroc d’empêcher tous ces messagers de paix d’être au rendez vous à TIFARITI, de clamer haut et fort depuis la "tribune de paix" érigé par le XII congrès; leur solidarité avec le peuple sahraoui.

Le XII Congres outre qu’il constituera une étape déterminante dans la lutte du peuple sahraoui, est un moment important dans le combat décisif pour le parachèvement de la libération de la RASD. Il constituera un rendez vous, et un forum de paix, de débat démocratique, d’où les amis du peuple sahraoui s’exprimeront; pour soutenir ces revendications légitimes à l’autodétermination et à l’indépendance.

La présence de nos amis aussi nombreux apportera un démenti sans appel à la propagande mensongère marocaine, qui ne saurait les dissuader, ni les intimider pour vouloir être témoin physique et politique d’une échéance d’espoir et de paix aussi cruciale, fixé par le peuple sahraoui dans une ville qui plus est une ville symbole des territoires libérés du Sahara Occidental."

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !