Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Des militants sahraouis violemment réprimés à leur retour à El Ayoun

Publié par Hassan Le sahraoui sur 23 Août 2010, 23:35pm

Catégories : #lesaharaoccidental

Des militants sahraouis violemment réprimés à leur retour à El Ayoun

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

 

 Soltana Khaya torturée par les forces marocaines  De retour à El Ayoun après un séjour à Alger, la délégation de militants sahraouis a été une nouvelle fois accueillie par une répression brutale.

 

 

Les forces de sécurité marocaines n’ont pas dérogé à la règle en s’en prenant violemment à l'aéroport d’El Ayoun sur Sultana Jaya, Hmad Hamad et Hmada Ismaili du Codapso, Neama Asfari président du Corelso, et sur Brahim Sabar de l'Asvdh.

Le seul tort de ces militants est d’avoir exprimé leur position en faveur de la cause sahraouie lors de leur participation à université d’été des cadres du Front Polisario qui se tient depuis le 1er août à Boumerdès, à 50 km d’Alger.  

Le peuple du Sahara occidental demeure déterminé à poursuivre sa lutte pacifique pour l'indépendance de son pays, ont affirmé vendredi à Alger ces membres de la résistance populaire sahraouie des territoires occupés.

"La lutte pacifique dans les territoires sahraouis occupés par le Maroc va continuer jusqu'à l'obtention de l'indépendance", ont déclaré ces militants à l'occasion  de la célébration de la Journée nationale du Moudjahid.      

Ils ont également condamné les "graves violations des droits de l'homme commises quotidiennement par les forces d'occupation marocaines contre le peuple sahraoui dans les territoires occupés". 

Et ils ont dénoncé la  "répression menée, depuis 1975, par l'Etat marocain qui veut imposer le fait  accompli colonial et la confiscation du droit du peuple sahraoui à l'autodétermination". "Nous voulons exprimer notre ras-le-bol des exactions quasi quotidiennes  perpétrées par les autorités marocaines qui veulent nous museler", ont-ils expliqué.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !