Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le sahara occidental occupé

Le sahara occidental occupé

Actualités sur le conflit du sahara occidental


Mauritanie et conflit du Sahara Occidental

Publié par Hassane A sur 29 Septembre 2006, 01:52am

Catégories : #lesaharaoccidental

Le président Ould Vall réitère sa position de neutralité
 

Dans un entretien accordé à l’agence de presse marocaine, Maghreb arabe presse, le président du Conseil militaire pour la justice et la démocratie, président de l'État mauritanien, Ely Ould Mohamed Vall, a indiqué que la bonne solution à la question du Sahara est une “solution politique et consensuelle entre toutes les parties concernées”.
Il s’agit là de la meilleure manière pour le colonel Ould Mohamed Vall de réaffirmer la position de neutralité qu’affiche depuis quelques années son pays sur le sujet, après avoir fait partie du conflit à ses débuts.
En effet, l’on rappellera qu’en 1975 la Mauritanie de Mokhtar Ould Dadah avait occupé la moitié sud des territoires du Sahara occidental après un accord de partage avec le défunt souverain marocain Hassan II. “Nous continuons de penser que la bonne solution à ce conflit est une solution politique et consensuelle. Cela veut dire que l'ensemble des parties concernées puisse se mettre d'accord sur une solution”, a déclaré le chef de l’État mauritanien.
Selon lui, “c'est la meilleure approche que nous puissions avoir parce que la guerre ne résoudra pas ce problème”. Poursuivant son explication, il ajoutera que “c'est une position de principe qui est clairement exprimée dans toutes les instances internationales et que nous avons réitérée à M. Peter Van Walsum”. Insistant sur le fait que la Mauritanie ne ménagera aucun effort pour trouver une solution allant dans ce sens, Ely Ould Mohamed Vall dira :  “Je pense que c'est la meilleure approche que nous devons avoir, car il s'agit quand même d'un conflit de frères et un problème qui concerne les mêmes populations, les mêmes gens.”
Interrogé sur la proposition d’autonomie des territoires sahraouis avancée par le royaume marocain, l’auteur du coup d’État, qui a renversé il y a un an Mouawiyya Ould Sidi Ahmed Taya, prendra le soin de ne pas heurter la sensibilité des Marocains, tout en s’accrochant à sa position de neutralité. Ainsi, il dira :  “Toute proposition, toute initiative qui est de nature à débloquer la situation est la bienvenue à condition qu'elle soit acceptée par toutes les parties.” Il ne manquera tout de même pas d’ajouter qu’il est “évident que toute initiative qui est de nature à faire bouger, à faire avancer les choses, à donner une base de discussion et de négociation est une excellente chose, qu'elle vienne du Maroc ou des autres parties”.
Déplorant la persistance de ce conflit qui n’a, d’après lui, que “trop duré”, il fera remarquer qu’il “porte un préjudice énorme au développement et à l'unité du Maghreb, aux relations bilatérales entre l'ensemble des pays du Maghreb et aux relations économiques”. Ould Mohamed Vall observera que “c'est incontestablement un conflit dont souffre toute la région maghrébine”, que “toutes les routes maghrébines sont pratiquement inopérantes, et la coopération entre les pays du Maghreb, qui aurait dû être une coopération d'une importance extraordinaire, est aujourd'hui réduite à très peu de choses”.

K. A.

Commenter cet article

mourad 20/06/2008 19:03

pétition pour la déstitution de sarkozy, j'ai signé et je vous invite a signer et à diffuser largement, pétition à signer sur http://www.antisarkozysme.com

Nous sommes sociaux !